Attention chaleur

Dans la nature, les chinchillas sont en activité du crépuscule à l’aube. Le jour, lorsque le soleil est au zénith, ils dorment dans des cavités ou des anfractuosités et à la tombée de la nuit, ils partent à la recherche de nourriture.

Le chinchilla est très vulnérable à la chaleur à cause de sa fourrure très dense, 60 à 80 poils par follicule pileux. C’est l’animal qui a la densité de poils la plus élevée au monde à ma connaissance. Elle est conçue pour les protéger du froid dans leur environnement naturel.

D’autre part, le chinchilla étant dépourvu de glande sudoripare éccrine, il ne peut réguler sa température par la transpiration. Il est donc très sensible aux coups de chaleur dont les conséquences peuvent être mortelles.

Ce problème est amplifié si, en plus d’une température très chaude, l’humidité est importante. Une température supérieure à 22°C, additionnée à des facteurs d’humidité peut causer des dommages au cerveau puis entraîner la mort. Il est très important de noter que, dans l’environnement du chinchilla, la somme de la température (22°C) et de l’humidité (80%) ne doit jamais excéder 102, le risque d’un coup de chaleur impliquant la mort serait imminent.

Cependant si la température dépasse les 28°C, elle peut, à elle seule, être mortelle pour un chinchilla.

Ces règles s’appliquent également pendant le transport de votre animal. Que ce soit pour la chaleur ou le froid nous avons remarqué que les chinchillas habitués progressivement, s'accommodaient relativement bien des températures extrêmes de 4,5°en hiver et 26° en été. Mais afin de garantir leur santé, leur survie et de leur éviter tout stress, nous vous conseillons de garder votre chinchilla dans une pièce fraîche entre 20° et 24°, avec un taux d’hygrométrie compris entre 30 et 60 %.


La prévention
Avant toute chose, il est préférable de se munir d’une petite station météo domestique électronique (son prix est d’environ 30€), indiquant la température, mais aussi d’hygrométrie pour mieux surveiller votre pièce.

Ensuite, le meilleur moyen de lutter contre la chaleur pendant les périodes estivales, est d’envisager l’achat d’un climatiseur, afin de réguler la température de la pièce (il fait également baisser le taux d’humidité). C’est un système onéreux certes, mais qui peut-être utile à toute la famille. (Coût d’un climatiseur mobile à partir de 249 €).

Le ventilateur (environ 20 €), lui n'aura aucune influence sur le taux d'humidité, mais sera bien utile pour faire baisser la température de quelques degrés. Je vous conseille de disposer devant des bouteilles d'eau congelées recouvertes d'une serviette de bain humide. L'air ainsi propulsé, sera bien frais.

Je n’ai pas besoin de vous rappeler que si vous utilisez un climatiseur ou un ventilateur, l’air NE DOIT JAMAIS être dirigé vers vos chinchillas.

Utilisez un absorbeur d’humidité (coût environ 15 €) ou un dés-humidificateur, si vous constatez que l’hygrométrie est très importante. En effet le maintien d’une atmosphère sèche et fraîche empêche le développement de certaines maladies respiratoires et dermatologiques, comme la teigne par exemple.

Malgré que la lumière du soleil en elle-même, ne soit pas néfaste pour le chinchilla, ne disposez jamais votre cage derrière une fenêtre, non seulement pour ne pas l’exposer aux rayons directs du soleil mais également afin qu’il ne soit pas en courant d’air. D’autre part, avec des conséquences moins dramatiques, le soleil peut également avoir des effets négatifs sur le poil de votre animal. En effet, une exposition prolongée peut provoquer une oxydation qui donne une teinte roussâtre à la fourrure. En concours, cette teinte est considérée comme un défaut.

Pour vos trajets: utilisez un véhicule climatisé. Attention aux rayons directs du soleil. Utilisez des protections aux fenêtres comme des écrans pare-soleil pour enfants. Les chinchillas en excès de poids et/ou âgés sont plus enclins aux coups de chaleur, soyez vigilant ! Pendant les périodes de grosses chaleurs évitez que votre chinchilla ne se dépense de trop en courant partout, l’excitation et la chaleur font en principe très mauvais ménage.

N’hésitez pas à utiliser quelques systèmes D pour apporter un peu de fraîcheur à votre chinchilla comme :
  • Disposer des bouteilles de glaces (en verre ou en plastiques) dans/ou près de sa cage. Si vous décidez de les placer à l’intérieur de cette dernière, vous devrez les emballer dans un tissu.
  • Des sachets de glaçons dans des boites à sucre en fer, des plaques de marbre ou de pierre fraîches déposées dans sa cage.
  • Son bac de terre à bain préalablement passée au frigo sera très efficace.
L’eau fraîche (mais pas glacée) doit être à disposition tout le temps.


Symptômes d’un coup de chaud
Les oreilles sont le baromètre de votre chinchilla …
Dès qu’il a un peu chaud, elles passent du rose au rouge vif. Vous l’avez certainement déjà constaté, lorsqu’ils dorment les uns contre les autres, leurs oreilles deviennent rose foncé, signe qu’ils se sont tenus bien chaud.

Les autres symptômes sont les suivants: le chinchilla est couché sur le coté comme quand il est très fatigué. Il respire péniblement, a le regard vide. Ses réactions sont très lentes et il ne semble pas réagir quand on lui parle. Il ne mange pas, ne boit pas non plus et lorsqu’il se lève il titube.
En cas extrême, il peut être apathique ou être pris de convulsions.

Que faire en cas de coup de chaleur ?
Prenez toutes les mesures nécessaires pour faire baisser la température de la pièce sans faire de courant d’air, comme indiqué dans notre rubrique prévention.Ensuite, il faut faire baisser la température de son corps sans délai, pour ça :
  • Placez-le près d’une bouteille d'eau fraîche ou congelée préalablement emballée dans un tissu.
  • Faites lui boire de l’eau fraîche mais pas glacée à l’aide d’une seringue sans aiguille ou d’un compte-gouttes
  • Mouillez sa tête légèrement (jusqu'à la peau) avec de l’eau à température ambiante.
  • Masser ses membres
Pendant ce temps, déposez dans le congélateur un récipient en céramique, argile, fer, marbre ou d’un autre type de pierre. Une fois bien frais, environ 10 minutes, (essuyez le bien s’il est humide) placer votre animal dedans en le protégeant tout de même avec un tissu. Dans tous les cas emmenez-le rapidement chez le vétérinaire le plus proche afin vérifier son état de santé. Ne mettez pas la clim de la voiture trop forte, le choc thermique lui serait fatal.

Les séquelles
Les chinchillas ayant subit un coup de chaleur modéré récupèrent souvent sans complications.Par contre un grave coup de chaleur peut endommager un organe, ce qui entraînerait des soins continus tel qu’un régime spécial prescrit par votre vétérinaire. De plus un chinchilla ayant subi un coup de chaud a plus de risques d’être à nouveau atteint. Une attention particulière devra donc lui être porté lors des jours chauds et humides.

Dans certains cas le chinchilla ne survit pas.

Commentaires

Laissez votre commentaire